Accueil » Le politique a pas d'chance » Gérard Gaudron ou les lourdeurs de l’administration et les dysfonctionnements de l’informatique.

Quand on vous dit que l’administration française fonctionne mal et que l’informatique n’est pas fiable !… Gérard Gaudron, député-maire d’Aulnay-sous-Bois en a fait les frais…

Imaginez un peu, cet honnête homme, qui par deux fois, l’automne dernier, demande aux Assedic de bien vouloir le radier, sans succès.

La raison : il touchait depuis 9 mois 1.500 € mensuels d’allocations chômage alors qu’il percevait par ailleurs des indemnités d’élu.

Premier point rassurant toutefois, on peu être maire et chômeur… c’est la loi qui l’autorise. Enfin, la loi dit juste que l’on peut cumuler les indemnités de maire et les indemnités chômage. Mais la loi dit aussi que les indemnités chômage ne sont pas conciliables avec des indemnités de député.

Que c’est-il passé au juste ?
Pendant 8 mois, Monsieur Gaudron, qui ne fait pas ses comptes, n’a pas vu que quelqu’un lui versait 1500 € chaque mois. C’est pas de sa faute, quand on palpe environ 11.000 € mensuels, on ne va pas chipoter pour 1.500 €, c’est compréhensible ! Et puis il a du boulot, l’a pas qu’ça à faire !

Deuxième coup de pas d’bol, son ordinateur a envoyé durant 9 mois, à son insu, la fiche d’actualisation mensuelle destinée aux Assedic.

Troisième coup de bambou, il propose, en novembre 2007, conjointement à d’autres député, la création d’une commission d’enquête sur les fraudes aux prestations… et il y en a encore qui le taxent de malhonnêteté ?

Alors Gérard, soit assuré de mon soutient. J’le savais bien moi qu’on ne pouvait faire confiance ni aux Assedic, ni à l’informatique ! …En plus, il paraît que tu as fait un chèque de remboursement des sommes indument perçues, soit 12.000 €… Alors, il est où le problème ?

Mais au fait, combien ça rapporte 1500 € chaque mois bien placés ?

Rédigé par la Mangouste Folle

Edit : Il semble qu’aprés la publication de ce billet, Monsieur Gaudron ait été mis hors de cause – Merci Hasni

4 Commentaires

  1. hasni dit :

    Il semble que le monsieur est de bonne foi si on en croit l’article de rue89

    Le député-maire d’Aulnay ne fraudait pas les Assedic

    http://rue89.com/2008/02/20/le-depu

  2. Tony dit :

    Mais … mais … quelle est cette vilaine faute d’orthographe sur l’edit !?

  3. Dids dit :

    Quoi ?
    N.B. : au pluriel, on dit ces vilaines fautes … j’travaille trop moi …

  4. Mwouais… Comment dire du mal pour le plaisir… Pitoyable.