Accueil » Malchance de tous les jours » Inondation, retard et finalement à la bourre !

Aujourd’hui, je vais vous raconter ma journée, et vous allez vraiment voir que mon histoire à sa place sur le site… Croyez-moi !

Comme tous les jours de la semaine, je me lève à 7h00, sauf évidement aujourd’hui : mon réveil a cru bon de ne pas sonner…

Je me réveille donc à 7h15 de moi-même, grande chance ! J’ai échappé de peu à la catastrophe. En me levant je me dirige naturellement vers la salle de bain, afin d’y prendre ma douche…. Et là c’est le drame, je m’aperçois que la pièce est complètement inondée… blasé je découvre une fuite au niveau du chauffe-eau… Comme j’étais pressé et que je n’ai pas particulièrement de talents niveau plomberie, je décide simplement de couper l’arrivée d’eau et d’éponger le sol… me voila à 7h20 serpillère et balais à la main, pour évacuer toute l’eau… 7h35… enfin terminé, j’ai fait au plus vite… et je n’ai plus le temps de me laver, tant pis j’irai au boulot tout crade… mais avec des vêtements propres !

J’attrape une bouteille d’eau dans mon frigo et le petit sandwich que je m’étais préparé la veille. Et je sors à toute vitesse de chez moi, afin de ne pas rater le train qui m’emmène au boulot.  Je cours pendant la moitié du trajet, et je vous assure que courir à 7h35 dans les rues, pour moi… c’est difficile… très difficile… presque surhumain… J’arrive à la gare, l’horloge digitale de la SNCF affiche 7h49, ouf  sauvé, mon train est à 51 ! Sauf que…

Une fois arrivée sur le quai, je me précipite pour prendre le train, mais la je m’aperçois que les portes sont déjà fermées, et un gars de la SNCF me dit « Monsieur, je suis désolé, je vous ai pas vu arrivé, j’ai donné le départ au conducteur »… malheur… j’ai raté mon train… Il était en avance, oui oui… EN AVANCE ! Bon, seule micro-satisfaction de la matinée c’est que je n’ai pas été le seul à se faire piéger…

Le contrôleur me dit  « Ben prenez le prochain, il est à 8h50, arrivé prévu à 9h45 »… Cool, seulement 45 minutes après le début de ma journée de travail normale…  je remercie poliment l’agent de gare, non sans amertume. J’attends patiemment le prochain train, au bout d’une demi heure, je le sentais, ca y est, il était là : le rhume ! J’ai choppé un putain de rhume !… la totale je vous dis.

Mon train se décide enfin à arriver, (avec 10 minutes de retard, inutile de le signaler, au point où j’en été de toute façon) et je pars enfin au travail… où j’ai passé une journée presque normale… mais croyez moi… quand elle se commence de cette manière, une matinée peut paraitre interminable…

Je m’en fou, si ca continue comme ça je me mets au jardinage, j’achète un chien et une chèvre, et je prends ma retraite.

Commentaires fermés