Accueil » Râteaux, pelles et petits sots » L’amour c’est pas pour moi mais vraiment pas !

Après 10 ans presque de célibat, copains comme ça …. enfin pas grand chose de terrible, je revois un copain de mes cousins à un diner de famille. Il me drague ouvertement, ça me fait bizarre, mais bon je me sens flattée. Le reste vous le devinez …. lui vit dans le 56, moi à Nantes, donc on se voit que le week-end, dur. Jusqu’au jour où le fils d’un de ses amis lui propose un job à l’étranger : emballés, nous allons voir sur place. C’est magnifique. Nous somme partants, sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu, bien sûr ! Mon papa décède d’une longue maladie le 1er décembre … On devait être « prêts » à partir le 16 décembre, et … rien, pas de nouvelles, pas de papiers. On a bien sûr, comme des cons, laissé nos logements respectifs, donné notre démission à notre travail ! Je sais faut être cons. Du coup on va vivre chez ma mère en espérant que les choses vont évoluer. Mais non, toujours rien. Mon fils ne veut plus partir avec nous. Son père en profite pour demander sa garde. Obligée de prendre un avocat, vu que mon fils ne veut pas du tout aller vivre chez son père. Bref, ça nous coûte encore de l’argent, alors que depuis décembre nous n’avons trouvé que des boulots précaires. Je repasse devant le juge, jurant que mon mari et moi-même avons laissé tomber le projet de partir à Curaçao. Résultat : aujourd’hui je me retrouve toute seule chez ma mère avec mon fils. Ma fille de 19 ans ayant pris parti pour son père ne me parle plus. Et mon fameux « mari » espère toujours partir à l’étranger le 11 juillet, mais il n’a toujours pas de visa ni de contrat de travail. Du coup, comme j’en ai eu marre de Curaçao ….. et de nos engueulades perpétuelles, je lui ai demandé de choisir, et il a préféré sacrifier sa vie de couple à ses intérêts professionnels. Je ne suis pas persuadée que le 11 juillet il parte mais bon là ça suffit ! Je me dis qu’il ne devait pas m’aimer tant que ça en fait ! Et que bien sûr je suis la reine des pommes ou des connes ! Le pire c’est que si le père de mon fils apprend ça, il va sauter sur l’occasion pour redemander la garde de notre fils. Alors faire tout ça par amour pour se retrouver à 41 ans vivre chez sa mère je ne crois pas que ça en valait la peine. Enfin j’espère que ça ira mieux et que je vais m’en sortir.

Les aventures de bérénice

3 Commentaires

  1. BONNOT dit :

    Bonjour bérénice,

    En lisant votre histoire, je me suis un peu retrouvée, dans les bétises que j’ai faites, il y a environ deux ans.
    Divorcée depuis 2001, et quelques années de célibat depuis, j’ai rencontré un jour un homme que je pensais sérieux, prêt à vivre une histoire d’amour, et à s’engager. Lors de la première rencontre c’est le coup de foudre. On se voit une fois, puis, deux. Comme il avait deux garçons et moi une fille, je pensais que l’on se verrait le week-end durant lequel il n’avait pas ses garçons. Mais non, il était toujours pris par ses garçons, le soir impossible de l’avoir au téléphone, le week-end c’était piscine le matin, et tennis l’après midi avec ses fils. On ne commumniquait que par SMS ou mails.J’ai quand même persisté, et espéré qu’il pense un peu à nous, mais rien. Au bout de quelques mois, il me dit qu’il était saturé de la région parisienne et qu’il voulait descendre dans le sud ouest, sa région natale. Je lui dit OK, je demande une mutation sur bordeaux, je prospecte pour une maison, et je te trouve un poste dans le secteur. J’ai une ma mutation et une maison en location tout de suite, j’ai mis mon appartement en vente. Et j’ai quitté mon lieu d’habitation direction le sud ouest. Entre temps, la crise immobilière a pointé son nez. J’ai mis 13 mois à vendre à perte mon appartement, avec une perte de 20 000 euros dessus, et mon type m’a largué deux mois après mon installation sur mérignac. Et pour la cerise sur la gâteau, je me retrouve avec un job qui ne me plait pas trop.
    En conclusion, j’ai tout abandonné ma famille, mon appartement, mes amies, un job que j’adorais, dans l’essonne, pour un type qui n’a pas eu le courage de s’engager. J’ai su après qu’il a quitté le 91 pour s’installer à POITIER. Moralité, j’ai pris un chien comme compagnon, je suis moins déçue par les animaux que par les hommes, c’est un amour fidèle et sincère.

  2. laurette dit :

    ne vous inquiéter pas l’amour n’est pas pour moi non plus oh sa non, pas du tout !!!!!!

  3. yan dit :

    pfff l amour mon cul l amour ça m énerve, l amour c est pour les autre j ai pas de haine, mais j ai pas d amour .du moins personne m en donne alors l amour va te faire en…….. voila.