Accueil » Malchance de tous les jours » Quand l'administration fait tourner bourrique…

…c’est qu’on n’a vraiment pas de chance ! Pour avoir allumé une cigarette, à la sortie de la gare Montparnasse, elle avait écopé d’une contravention de 68 € « pour violation de l’interdiction de fumer dans un lieu public couvert et clos accueillant du public »… Un peu abusif vu les circonstances.

C’était en mai 2007. Le 1er juin, elle conteste la contravention par courrier simple en joignant l’original de l’avis de contravention, comme indiqué dans la procédure à suivre en cas de contestation.

En novembre 2007, elle reçoit un avis d’amendes et condamnations pécuniaires disant qu’elle est redevable d’une amende forfaitaire majorée d’un montant de 180 € ! Visiblement, ils n’ont pas reçu son premier courrier de contestation. Appel téléphonique qui n’aboutit pas à cause de ces serveurs vocaux qui vous font jouer avec les touches sans pouvoir aboutir à un interlocuteur.

Du coup, elle envoie un courrier en recommandé avec accusé de réception accompagné de la copie du courrier de contestation initial, leur demandant de réexaminer sa demande, étant donné qu’ils n’avaient visiblement pas pris connaissance de ce courrier de juin.

Hier, elle reçoit un courrier-type de la Préfecture de Police où la case suivante est cochée « la réclamation n’est pas accompagnée de l’original de l’avis d’amende forfaitaire majorée ». Conclusion : « Je ne peux, dès lors, que vous inviter à vous acquitter des sommes dûes auprès de la Trésorerie… ».

Encore un courrier en recommandé avec accusé de réception à faire !!! C’est vraiment pas de chance d’être confronté à une administration qui fonctionne comme une machine sans réfléchir…

Histoire vécue par Buzzy

3 Commentaires

  1. DaftDef dit :

    Ouais c’est un peu comme les gens qui doivent payer 480€ d’amende parce que leur tracteur a été flashé à + de 90km/h sur le périph… J’adore la France !!! \o/

  2. moi dit :

    il ne faut pas mégoter avec l’administration, elle renaît toujours de ses cendres pour nous passer à tabac

  3. podsu dit :

    Au volant, il est interdit de :

    Téléphoner (même avec le kit main libre)
    Boire (même de l’eau)
    Fumer (même du tabac)

    Pourquoi ?
    Et bien parce qu’il faut avoir ses deux mains de libres pour consuire. Aucun lien avec la polémique « anti-fumeur » du moment.

    Donc elle n’avait pas à contester cette amende. Apprenez le code bon sang !!