Piscine verte : que faut-il faire ?
eau verte

Piscine verte : que faut-il faire ?

Souvent, il arrive que l’eau dans un piscine devienne verte. Un problème d’envergure, qu’il convient de régler assez rapidement. Toutefois, il n’est pas recommandé de se lancer dans un traitement sans une analyse préalable approfondie, destinée à identifier la source du problème. Il est donc important de chercher à déterminer ce qui a pu verdir l’eau, suite à quoi il sera possible de trouver les solutions appropriées.

Qu’elles sont causes d’une eau de piscine verte ?

Une eau de piscine est généralement verte à cause des algues qui s’y retrouvent. Algues, dont la présence est souvent imputable à un déséquilibre dans l’eau. Soit : un temps de filtration qui ne suffit pas, un niveau de chlore trop bas, un pH trop acide ou trop basique, etc. D’un autre côté, il arrive aussi qu’un changement drastique dans les conditions météorologiques (un orage par exemple) puisse verdir l’eau d’une piscine.

Comment retrouver une eau de piscine limpide ?

Rattraper une eau de piscine verte se fait en quatre étapes. Il faut donc : Analyser l’eau, faire un traitement choc, nettoyer la piscine et pour finir, ajouter du floculant.

Analyse de l’eau

Avant tout, il faut vérifier l’équilibre de l’eau de la piscine et pour ce faire, quatre paramètres doivent être analysés. Il s’agit : de la teneur en désinfectant ; du potentiel Hydrogène (pH) qui indique le niveau d’acidité de l’eau ; du Titre Alcalimétrique Complet (TAC) qui indique la teneur en bicarbonates ; du Titre Hydrotimétrique (TH) qui indique la concentration de l’eau en magnésium et en calcium. Le pH devra donc être compris entre 7.0 et 7.4, le TAC entre 80 et 120 ppm et le TH entre 100 et 200 ppm. Si ces taux ne sont pas retrouvés, il faudra les ajuster avant de passer au traitement. En effet, si l’eau n’est pas équilibrée, le traitement ne sera pas efficace.

Réalisation d’un traitement choc

Le traitement choc consiste à tuer les algues qui se trouvent dans le bassin, et ceci en utilisant un produit comme le chlore choc ou le brome choc. Une fois cela réalisé, il faudra filtrer sur une période allant de 48 à 72 heures. À noter que, pendant tout le temps que durera le traitement choc, le système de filtration devra marcher sans interruption, sinon il faudra tout recommencer.

Nettoyage de la piscine

Il s’agit d’une étape essentielle au cours de laquelle le fond et les parois du bassin seront nettoyés à l’aide d’une brosse spéciale.

Ajout de floculant

72 heures après le traitement, la qualité de l’eau sera nettement améliorée. Toutefois, il est fort probable que l’eau de la piscine ait encore un aspect trouble, dû à la présence d’un reste de résidus. Il faudra donc utiliser un floculant afin de clarifier l’eau. Une fois le floculant ajouté, le système de filtration sera mis en marche et fonctionnera sur une période allant de 24 à 48 heures. Puis, un balai aspirateur sera utilisé en vue d’aspirer les résidus déposés au fond du bassin. Pour finir, un nouveau contre-lavage du filtre devra être réalisé.

Comment prévenir les risques d’eau verte ?

Il est, certes, possible de rattraper une eau de piscine verte. Il est pourtant mieux de s’éviter tous ces désagréments en adoptant certaines habitudes simples comme : le contrôle de l’équilibre de l’eau, le contrôle et l’ajustement de la teneur en désinfectant de l’eau et l’ajustement du temps de filtration. Par ailleurs, il serait mieux de laisser, de temps en temps, la piscine sans couverture.

Laisser un commentaire

J'ai pas de chance !